Articles

Affichage des articles du mai, 2013

Je me marre !

Nous savons tous que dans la troïka syndicale pour laquelle le statut des directeurs d'école équivaut aux tribunaux de l'inquisition, SUD tient une place de choix. "Ni Dieu ni maître" est leur leitmotiv constant, leur credo et leur confiteor.
C'est pourquoi je rigole quand je lis une de leurs dernières productions, car oui, je parcours quasi quotidiennement tous les sites syndicaux: il est bon de connaître son ennemi par cœur mieux que lui-même se connait. Vous la trouverez ICI, cette bafouille.
Manifestement, vu leur commentaire sur le site, les gens de SUD n'ont pas lu leur propre enquête, mais baste! Nous avons l'habitude chez ces gens-là des dénis de réalité. Ils n'ont pas peur non plus de leurs propres contradictions, mais là aussi les comportements infantiles ne me paraissent pas vraiment étranges dans un syndicat aux objectifs aussi absurdes que le refus systématique de tout et surtout l'acceptation systématique de rien.
Il s'agit don…

M'sieur, c'est quoi un dirlo?

- M'sieur, c'est quoi un dirlo? - On ne dit pas "dirlo", mon grand, on dit "directeur". "Dirlo", c'est un mot trop familier pour que tu l'utilises. - Oui, M'sieur. C'est quoi, un directeur? - Un directeur? C'est celui qui dirige. On dit directrice si c'est une femme. - Il dirige quoi? - Ah, ça dépend! Si nous parlons d'un directeur d'école, comme moi, il dirige une école. Mais on utilise le mot "directeur" dans de nombreux domaines: on peut être directeur de magasin, on peut diriger un centre de vacances, une crèche, on peut être directeur de cabinet... - Ouah trop fort! Directeur de cabinet! - Ce n'est pas ce que tu crois. Il ne s'agit pas des toilettes que tu utilises quand tu en as besoin. Un directeur de cabinet, c'est quelqu'un de très important, qui travaille directement pour un ministre. On peut être directeur artistique, directeur financier, directeur commercial... Bref, on dirige …

Ita diis placuit...

Ainsi donc la Cour de comptes a sorti un rapport accablant sur le système éducatif français... Tout le monde en parle, personne dans le public n'y comprend rien, à part l'idée générale et juste colportée par nos médias que le système ne fonctionne pas, que l’Éducation nationale est gérée telle une gargote, et que les enseignants du primaire sont payés au lance-pierre. C'est toujours ça.
Autant le dire tout de suite, j'ai eu l'impression en lisant le rapport de me replonger dans les anciens billets de ce blog, tant j'y ai retrouvé d'évidences que je clame et proclame sans défaillir depuis des mois.
Les réactions les plus drôles à cette publication viennent évidemment de nos inénarrables syndicats, qui n'en loupent pas une pour se décrédibiliser un peu plus quotidiennement auprès du public comme auprès des enseignants. Nos vaillants syndicalistes, après des mois d'inaction à se chauffer les pieds devant les cheminées de leurs permanences, se sont sou…

Au commencement était le verbe...

Être directeur d'école, et dans mon cas d'école maternelle, c'est en 2013 être de façon permanente dans l'action. Les directeurs d'école connaissent à fond l'idée de "verbe" pour représenter leur métier, surtout si la taille de leur école implique pour eux une pratique de classe partielle ou totale -c'est mon cas-. Quelles actions effectuons-nous donc, quotidiennement ou presque?
Pour l'école:
diriger - regarder - s'informer - noter - vérifier - contrôler - préparer - réunir - encadrer - présider - impulser - animer - communiquer - proposer - réfléchir - inventer - créer - évaluer - répartir - respecter l'équité - ouvrir - fermer - écrire - photocopier - anticiper - compter - comptabiliser - compléter - acheter - chercher - appeler - rappeler - téléphoner - réparer - courir - monter - descendre - arpenter - admettre - radier - assurer - accepter - refuser - organiser -  gérer - appliquer la Loi - connaître - maîtriser - mobiliser - sé…

Imminence grise...

La DGESCO a récemment assuré ses interlocuteurs du GDiD, qu'elle recevait avec curiosité et courtoisie, que les discussions quant à l'avenir des directeurs d'école étaient "imminentes"...
Comme le temps, cette imminence prend des couleurs de grisaille, à mesure que les heures et les jours et les semaines passent. Au fait, quel est le temps d'une imminence? Incessamment sous peu? Très bientôt je vous l'assure? Sans délai c'est certain? Mais ça traîne, messieurs, mais ça traîne...
Bon appétit, messieurs !
O ministres intègres !
Conseillers vertueux ! Voilà votre façon
De servir, serviteurs qui pillez la maison !
Donc vous n’avez pas honte et vous choisissez l’heure...

Pastiche...

Image

Perspectives européennes...

On parle beaucoup de l’Europe, en ce moment. Et des institutions européennes. Il est envisagé de davantage fédérer les nations qui ont choisi l'euro comme monnaie unique autour de structures économiques et administratives communes. Il est vrai que c'est un choix envisageable pour sortir notre continent du marasme qui l'affecte, alors que d'autres parties du monde connaissent des taux de croissance exponentiels. La Chine, l'Inde, le Brésil sont en train de devenir des grandes puissances, alors que la France, l'Espagne ou l'Italie, nations anciennes qui ont fait en partie l'Histoire, s'enfoncent graduellement dans l'impuissance et la morosité.
Évidemment il sera nécessaire, si structures communes il y a, de drastiquement passer à la serpe nos pyramides administratives françaises, enflées de fonctionnaires incompétents et en partie inutiles, comme celle que je dénonce régulièrement de l’administration de l’Éducation nationale. Combien dans cette p…

Pour la FCPE, le directeur d'école n'existe pas...

Suite à mon précédent billet, dans lequel je dénonce la surenchère de luttes artificiellement exacerbées par divers médias aux objectifs douteux, qu'ils soient d'extrême-gauche ou de droite comme le Figaro -qui tape avec constance et allégresse sur le milieu enseignant qu'il déteste de façon infantile-, j'ai eu la curiosité de me pencher un peu sur la question des rapports entre les fédérations de parents d'élèves de l'enseignement public et les directeurs d'école.
En effet, les curieuses et maladroites offensives de la FCPE contre la direction d'école en général sont tout de même intrigantes, qu'il s'agisse du document honteusement détourné par les syndicats lors d'un CDEN, ou de la déclaration haineuse d'une responsable FCPE de Rennes.
Pour cette dernière déclaration, je ne relaterai que pour mémoire le titre enflammé du Figaro, qui ne couvre bien entendu aucune réalité, mais vise bien à monter une fois de plus les lecteurs contre l&#…

Pour en finir avec les âneries...

J'ai été saisi par plusieurs collègues effarés de deux polémiques qui agitent en ce moment le Landerneau enseignant, soit un pseudo-témoignage haineux d'une soi-disant prof de français dans le secondaire qui attaque de façon minable ses parents d'élèves, et une fielleuse déclaration en CDEN (Conseil Départemental de l’Éducation Nationale) de la FCPE de Seine-et-Marne dans laquelle des représentants des familles envoient des scuds lamentables contre les enseignants et les directeurs d'école.
Je ne comptais pas m'exprimer sur ces deux sujets, considérant qu'il s'agit d'épiphénomènes qui ne méritent pas qu'on s'y arrête, la vindicte elle-même épuisant tout argument raisonné pour y répondre. Mais j'ai beaucoup de collègues qui s'excitent là-dessus, et qui estiment que je dois pour le moins en dire un mot. Soit. Mais ce mot ne sera pas forcément celui qu'ils attendent.
Déjà je m'étonne de la quasi simultanéité de ces sorties agressiv…

Martine directrice d'école (deuxième fournée)...

Image
Allez hop, c'est reparti...












Frustration...

Le constat est général dans notre pays: l'école va mal. C'est du moins ce qui semble être le sentiment de la population, peut-être en partie créé par des médias en mal d'information juteuse et immédiate. Car ce constat est très relatif, puisque le niveau de qualification des français reste élevé. Leur niveau de compétence aussi: le français s'exporte bien, tant sa capacité de travail et surtout son efficacité sont importantes et reconnues dans les pays étrangers.
Alors pourquoi ce sentiment? Déjà en raison d'un auto-dénigrement systématique, mal national qui gangrène la Nation depuis très longtemps, mais qui nous a parfois permis également d'avancer. L'idée qu'une de nos institutions puisse fonctionner correctement nous est insupportable, nous sommes intimement persuadés que cela doit "cacher quelque chose". Surtout qu'il s'agit d'argent public, donc de nos impôts. Nous autres français estimons qu'en quelque sorte un service p…

Le dirlo, super maso?

Image
Sur la page Facebook du GDiD, un ancien collègue du primaire aujourd'hui en EGPA fait dans un commentaire récent la réflexion suivante "là franchement à moins d'être super maso je vois pas pourquoi les postes de direction sont encore demandés".
Voilà bien une question existentielle que je me pose également. Moi-même, que fais-je encore dans cette fonction déconsidérée, mal payée, et corvéable à merci? Comment cela se fait-ce?
Effectivement et objectivement, si on regarde les avantages de la mission de direction d'école, la liste est vite faite, et se résume concrètement à un seul et unique item: l'indemnité accordée aux directeurs d'école. Le reste est, en 2013, à porter dans la colonne des inconvénients. Du coup, je me torture l'esprit depuis hier en me demandant si je suis ou non "super maso".

D'autant que ce seul et ultime avantage n'est pas franchement brillant. J'avais déjà évoqué dans un précédent billet le montant de l…

Martine directrice d'école...

Image

Primordial mais incompris...

Je viens de découvrir avec plaisir et intérêt une thèse de doctorat en Sciences de l’Éducation, soutenue en 2012 par Mme Christine Descaves-Burgevin, consacrée à la direction d'école dans le premier degré. C'est un sujet rarement exploité, et cet excellent travail ne doit pas rester ignoré des professionnels que nous sommes.
Cette thèse est plus précisément attachée à la question suivante: la direction d'école dans le premier degré est-elle une «affaire d'hommes»? Autrement dit, les hommes sont-ils sur-représentés dans la direction d'école par rapport à leurs collègues femmes?
La question m'intéresse évidemment, d'autant que je suis effaré par le manque criant de parité dans une profession enseignante dont plus de 80% des acteurs sont des femmes, proportion particulièrement frappante dans le primaire, et plus encore en maternelle où je suis moi-même directeur, singleton égaré dans les jupes d'une école de la petite enfance qui dans notre pays porte enc…