Articles

Affichage des articles du juillet, 2015

Holidays, ho ho holidays...

Mais oui, mais ouiiiii, l'école est finie!
Les premiers jours des vacances d'été sont toujours pour moi très compliqués. J'ai beaucoup de mal à "me retourner", à lâcher mon boulot d'école qui fut pendant dix mois la première de mes préoccupations comme enseignant et directeur d'école. J'éprouve toujours un mal de chien à retomber sur mes pattes (oui, je suis un vieux matou au poil grisonnant et clairsemé). Tiens, l'idée est rigolote, celle d'un matou qui éprouve un mal de chien... Bon, ce sont les hasards de l'écriture, dont je dois bien admettre qu'elle est aujourd'hui un peu automatique.
Il faut dire que je dors très mal. La chaleur des premiers jours de juillet n'y est certainement pas pour rien, mais je sais par expérience -longue, l'expérience- qu'il me faut à chaque période de vacances une dizaine de jours pour me nettoyer la tête des scories scolaires. Je ne sais pas si dans d'autres métiers c'est aussi …

Après Duchêne, voilà Grosperrin...

Un nouveau rapport du Sénat, signé de M. Jacques Grosperrin -professeur agrégé et sénateur du Doubs-, suit de peu le rapport Duchêne dont j'ai parlé il y a quelques jours. Décidément les rapports du Sénat se suivent... et se ressemblent, du moins sur la question des directeurs d'école, qui manifestement se présente désormais aux yeux de tous comme l'étape indispensable à la rénovation ou à la "refondation" du système scolaire.
Je ne peux évidemment qu'approuver et applaudir. Mais j'ai tellement écrit ici qu'une telle évolution est inéluctable pour une pleine appréhension à l'école primaire des changements nécessaires à la réussite scolaire de nos élèves, que ça fait quand même drôlement du bien de lire et entendre martelée la nécessité d'un changement de statut du directeur d'école.
Merci M. Grosperrin, d'avoir écrit ceci:
"... (1) Régler le problème spécifique et statuaire des directeurs d'école

Dans le premier degré, les condi…

... l’évolution du métier de directeur d’école doit aller au-delà...

Mme Marie-Annick Duchêne, qui fut professeur de lettres classiques, est sénateur des Yvelines et vice-présidente de la Commission qui se consacre à l'éducation. A ce titre elle a soumis fin juin à ses collègues un rapport, que nous désignerons sous le nom de "rapport Duchêne" pour plus de facilité, consacré aux Conseils d'école et à "l'insatisfaction quasi générale" quant à son fonctionnement.
Ce rapport est triplement intéressant pour un directeur d'école.

1) D'abord parce que les consultations furent larges, et qu'on y trouve celle du GDiD qui fut consulté en les personnes d'Alain Rei et Pierre Lombard, respectivement Président et Secrétaire général de l'association. Il me sied totalement qu'en dehors des interlocuteurs habituels du Sénat -édiles, syndicats...- dont la plupart se sont éloignés des réalités de nos missions, il soit réclamé l'expertise de directeurs d'école confirmés présentement actifs sur le terrain et…