Articles

Affichage des articles du novembre, 2016

Un système à bout de souffle...

Image
Un récent article de L'Express nous alerte sur l' "épuisement des inspecteurs de l'éducation nationale", alerte relayée opportunément sur Facebook, mais qui hélas ne semble pas soulever l'enthousiasme des foules malgré son importance et sa signification, et à quel point elle montre l'état de déliquescence du système.
Les IEN aujourd'hui ne sont plus ce que j'ai connu à mes débuts dans le métier. Je me rappelle en particulier l'un d'entre eux, ancien militaire reconverti à sa retraite, qui avait une fois profité de ses accointances pour survoler les écoles de sa circonscription en hélicoptère afin de vérifier les heures de récréation. Le même voulant inspecter un camarade l'avait trouvé à 16h jouant de la guitare pour faire chanter ses élèves, était reparti aussi sec et dans un rapport à l'Inspecteur d'académie l'avait dénoncé comme "jouant de la mandoline pendant les cours" (je ne blague pas!)... Il faut de tout …

Classe exceptionnelle et Directeurs d'école...

Je vous livre la version finale en pdf des accords PPCR concernant l'accès à la classe exceptionnelle: conditions, pourcentages, tout y est. Vous pouvez récupérer le fichier en cliquant sur ce lien.
Vous constaterez que les Directeurs d'école font partie du "1er vivier":
"1er vivier : les personnels enseignants, d’éducation ou psychologues qui, ayant atteint au moins le 3ème échelon de la hors classe, justifient, à la date d'établissement du tableau d'avancement, de 8 années accomplies dans des conditions d'exercice difficiles ou d’exercice de fonctions particulières. Ces conditions et fonctions sont désignées ci-après sous le terme générique de « fonctions »."
Les fonctions concernées par ce "1er vivier" sont les suivantes: Education prioritaireEnseignement supérieurDirecteur d’école et chargé d’écoleDirecteur de centre d’information et d’orientationDirecteur et directeur adjoint de SEGPADirecteur délégué aux formations professionnelle…

Douter serait-il un crime ?

Image
Une grande partie de ceux qui suivent cette page connaissent le violent affrontement qui a récemment opposé sur les réseaux sociaux - Facebook en particulier - les tenants du "c'était mieux avant" et ceux qu'il est convenu de nommer depuis quelques années les "pédagogistes". Si les querelles sur l'éducation sont vieilles comme le monde, si les disputes entre anciens et modernes font partie de l'ADN français, le conflit est devenu incessant et certainement plus chargé d'affect que de raison depuis que lors d'une mandature précédente le Président de la République a dénoncé aux yeux de la Nation comme responsables des faillites sociétales les fonctionnaires en général, ceux de l’Éducation nationale en particulier, et ses penseurs précisément.
Je ne trouve pas drôle l'exploitation qui est faite par les médias de ce merveilleux filon éditorial qu'est l'école. Il faut dire que toutes les familles sont touchées, car par chance en Franc…